Tunis, 6 Mai 2020

Communiqué de presse
« COVID-19 : Maghreb ou jamais »

Défis et Opportunités économiques pour les pays du Maghreb
S’appuyer sur les initiatives des trois grands pays du Maghreb face à la menace du COVID19 pour mettre en place un plan d’urgence solidaire, tel était l’objet de la e-conférence organisée par le Maghreb Economic Forum (MEF) ce vendredi 1er mai à 21h30 (GMT +1).
Quatre experts originaires des trois pays du Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie) ont mis en exergue des solutions et des approches innovantes pour faire face à l’urgence socio-économique de l’épidémie COVID-19 tout en jetant les bases d’une plus grande résilience de la région.

“Les mesures prises par les Etats face à cette pandémie dépendent essentiellement de leurs capacités financières publiques, des dons étrangers et des aides provenant majoritairement du secteur privé. Aujourd’hui plus que jamais, les pays du Maghreb doivent mettre de côté leurs différences, et regarder au-delà des frontières s’ils veulent réussir à répondre à cette menace mondiale.’’

Souligne M. Slim BAHRINI, Directeur du Think Tank le Maghreb Economic Forum.

Cette crise est l’occasion de prendre conscience des capacités limitées de chaque pays avec un budget restreint et une situation économique et sociale très inquiétante.

“Le constat est simple : seul, chaque pays par lui-même ne pourra pas faire face à cette pandémie’’

Souligne, le Dr Rachid OUAISSA, professeur de sciences politiques à l’Université de Marburg et modérateur de la e-conférence.

“Nous sommes à un carrefour de l’histoire de l’humanité, induit par le COVID-19, qui va profondément marquer notre inconscient collectif.”

Ajoute-t-il.

D’emblée, les panélistes ont exposé les opportunités sur lesquels s’appuyer pour construire le Maghreb. Pour Amine BOUHASSANE, président du Think Tank ICEM (Initiatives pour la Communauté Economique du Maghreb),

“Le Maghreb c’est pour nous tous une émotion, une force qui nous met en mouvement (…), la région possède une richesse qui est son capital humain et j’espère qu’avec cette richesse, nous serons en mesure de mettre en avant une nouvelle vision”.

Pour Ferid BELHAJ, Vice-Président de la Banque Mondiale pour la zone MENA,

“Le rôle de l’État doit être revu et repensé pour laisser aux jeunes, libre court à leur créativité (…) et le Maghreb doit avoir des ambitions avec une profondeur africaine”.

Le second volet de cette conférence a été consacré à la nécessité absolue de renforcer la coopération économique et sociale dans un tel contexte tout en mesurant les conséquences transformationnelles.

Hakim ELKAROUI, fondateur et gérant de Volentia, a souligné que

“le fait que la région soit la plus forte unité culturelle et a la plus faible intensité d’échange économique est un scandale pour l’esprit et ce scandale il est dû aux autorités politiques (…) Je pense que s’il n’y a pas une réflexion sur la dette des Etats, la sortie de cette crise sera douloureuse”.

Karim ELAYNAOUI, Président du Policy Center for the New South fait un bref état des lieux en affirmant que ‘’ La prise de conscience qui vient avec cette crise c’est d’abord que nous sommes fragiles à titre individuelle.‘’, avant de mettre les projecteurs sur la société civile

“Je pense que cette crise offre un momentum intéressant de construction du Maghreb, il semble qu’il y a quelques chose à faire à court terme avec la densité des échanges entre la communauté étudiante et les entrepreneurs”.

Cette e-conférence régionale inédite promet une plus grande coopération entre les acteurs de la société civile et du secteur privé pour continuer et accélérer la construction d’un Maghreb, plus que jamais indispensable.

La conférence s’est tenue le Vendredi 1er Mai 2020 à 21h30 sur la plateforme zoom et a vu la participation de :

M. Amine BOUHASSANE
Directeur des Ressources Humaines HEYME, Maroc ;
Président du think tank maghrébin ICEM (Initiatives pour la communauté économique du Maghreb)

M. Ferid BELHAJ
Vice-président du Groupe de la Banque Mondiale pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

M. Hakim EELKAROUI
Senior Fellow à l’Institut Montaigne.
Directeur de la société de conseil stratégique, Volentia.

M. Karim ElAYNAOUI
Président du Policy Center for the New South.
Doyen de la Faculté de Gouvernance, Sciences Economiques et Sociales.
Vice-Président Exécutif de l’Université Mohammed VI Polytechnique.

La conférence a été modérée par le Professeur, Dr. Rachid OUAISSA :
Professeur de sciences politiques à l’université de Marburg.
Directeur du Think Tank MECAM (Merian Center for Advanced Studies in the Maghreb).

 

Le MEF a mis en ligne un replay de la conférence sur le lien suivant : E-Conference